Loading...

(Just one moment)

Voici une cétoine*. Ou disons plutôt, la cétoine dorée qui vous servira, en quelque sorte, de guide. Elle s’appelle aussi hanneton des roses, très familière de nos jardins. C’est une recycleuse. D’idées ? D’imaginaires ? Elle a quoi qu’il en soit quelque chose de bien spécial, cette cétoine. Comme si l’écosystème des lieux l’avait transformée.
A travers ses yeux, vous allez pouvoir parcourir les « travées », ces grands couloirs en pierre qui se cachaient sous l’usine jusqu’en 2020, et qui regorgeaient de trésors oubliés.
Avec elle, vous flânerez au gré des allées gagnées par la végétation. Vous vous laisserez porter par une balade légère, poétique, amusée peut-être, dans les fantasmes qu’éveilleront les objets perdus…ne traînez pas, la cétoine s’envole déjà vers l’intérieur !

*Création de l’illustrateur Vincent Joubert, dont vous pouvez retrouver les travaux ici : https://www.vincentjoubert.com/